Vers une ubérisation de l’immobilier ?

Le domaine de l'immobilier depuis l'arrivée d'internet

Le mot « ubérisation » tire son origine de l’entreprise américaine Uber, connue pour ses taxis à bas prix. L’ubérisation met en place une économie où chaque particulier peut se constituer un revenu complémentaire en effectuant un travail jusqu’alors entièrement effectué par des professionnels. L’ubérisation représente en quelque sorte la transformation de toute personne en un entrepreneur.

Par conséquent, l’ubérisation se base sur une économie « on-demand » (à la demande), en diminuant le plus possible les intermédiaires entre les consommateurs. Ce nouveau modèle est avant tout disruptif (perturbateur) tant au niveau économique que sociétal car c’est un nouveau moyen de consommation et donc un réel risque pour les grandes entreprises.

De nouveaux outils gratuits qui permettent de gérer son patrimoine seul.

De nouveaux outils en ligne sont gratuits et nous permettent de gérer nos biens seuls, sans avoir besoin de professionnels. On peut citer par exemple :

  • rentila.com: Le compte gratuit Rentila est limité à 2 biens, 2 locations, 2 locataires. Si vous gérez plus de biens il faudrait acheter un compte PRO.

Aujourd’hui en France un grand nombre de propriétaires gèrent eux-mêmes leurs biens immobiliers. Tous veulent avoir une comptabilité à jour, optimiser leur temps consacré à la gestion de leurs biens, faciliter et automatiser différentes taches…

  • OMMi : Propriétaire ou locataire, vous disposez de trois formules adaptées à vos attentes.

Les but de ces e-commerce est d’abolir le processus fastidieux qui consiste à visiter des dizaines d’appartements. Si vous vous déplacez, c’est que c’est (presque voir quasiment) le bon. Cela met en avant la nécessité de simplifier les offres pour les rendre plus lisibles et de développer des services personnalisés et adaptés à chaque consommateur.

Quelques chiffres clés du secteur immobilier lié à l’internet.

Quelques chiffres clés :

  • L’immobilier est le deuxième domaine le plus recherché sur internet
  • 77% des recherches de biens immobiliers commencent sur internet
  • 1 recherche sur 5 se fait sur mobile, soit 17 fois plus qu’en 2010

A travers ces chiffres, cela révèle l’importance au secteur immobilier d’être présent, actif et réactif sur internet. En d’autres termes, une agence immobilière doit être une experte du marketing immobilier pour rester efficient sur ce nouveau marché 2.0.

L’asymétrie d’information dans le domaine immobilier depuis l’arrivée d’internet.

L’asymétrie d’information, dans le domaine immobilier, représente le fait qu’un acteur (l’agent immobilier) dispose plus d’informations sur le bien (appartement, maison) que l’autre acteur (particulier intéressé par la vente ou location de ce bien). Par conséquent, cela entraîne un déséquilibre entre les deux acteurs et donc une asymétrie d’information car l’agent immobilier dispose plus d’information que le particulier intéressé.

Avant que le domaine immobilier se développe sur internet, seul les agents immobiliers disposaient de toutes les informations concernant le bien en question. Grâce aux informations qu’ils disposaient, ils avaient un avantage sur le particulier et pouvaient donc « jouer » de ce bénéfice en augmentant leurs marges en haussant le prix du bien immobilier. Désormais, grâce à internet, l’asymétrie d’information a disparu du fait de l’absence des agents immobiliers et donc de la présence totale et publique des informations sur le bien.

Quel avenir pour le secteur immobilier ?

Le secteur immobilier a connu d’importantes modifications ces dernières années. En effet, certains peuvent penser que le changement n’est que d’une durée déterminée et n’aura pas de conséquences futures (comme avec l’arrivée de la domotique qui n’a été qu’un effet de mode sans conséquences). Cependant, l’arrivée d’internet est réel danger pour ce secteur en question.

D’une part car ce domaine se compte à des milliers de milliards d’enjeux financer, et d’autre part car il existe une réelle méfiance vis-à-vis de certains acteurs (perception des agents immobiliers, qui peut être assimilé aux taxis d’où la naissance d’Uber).

On peut donc penser qu’il y aurait un changement à prévoir dans le secteur de l’immobilier dans ces futures années à venir.

Next Post:
Previous Post:
Article rédigé par
Il y a 3 commentaires pour cet article
  1. Abel à 14 h 29 min

    Hello,
    Personnellement, je ne crois pas que l’ubérisation aura un aussi grand impact que cela sur l’immobilier. Néanmoins, ce fut un excellent article à découvrir.
    Ciao

  2. Julia à 5 h 13 min

    Hello,
    C’est un article intéressant ! La plupart des investisseurs préfèrent diriger seuls leur gestion locative. Mais je pense que ça demande quand même un minimum d’expérience pour mener à bien l’investissement. Merci pour le partage.
    A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *