Mon stage à l’étranger

Mon stage à l’étranger

sticker-panneaux-direction-du-monde.jpgAprès mon année en filière Hospitality and Event Management j’ai dû faire un stage d’expatriation de quatre mois. Mais trouver un stage à l’étranger ce n’est pas une mince affaire. Tout d’abord il faut savoir chercher : un stage en fonction de la mission ou du pays ? Quelle mission pour quelles compétences ? Quelle région et quelle langue ?

Avant toutes recherches il faut d’abord s’assurer un bon CV et une bonne lettre de motivation en anglais ou en français selon la langue du pays. Mon conseil est d’établir une liste d’options, de votre stage idéal jusqu’à vos limites. En effet, mon option numéro 1 était un stage pour  à Bruxelles (Belgique)  pour sa mission dans une institution européenne. J’ai finalement choisi mon plan 6, en fonction du pays. Mais quitte à partir, autant me dépayser.

  • Région choisie: Asie
  • Pays: Chine, Inde ou Thaïlande
  • Langue parlée: Anglais ou Chinois
  • Mission du stage: Marketing, Communication ou Hôtellerie.

J’ai donc trouvé un stage en marketing pour un guide touristique en ligne pour les francophones à Bangkok, Thaïlande.

Et ce fut les plus beaux mois de ma vie. Je pense que toutes les personnes qui sont parties à l’étranger vous diront cela et c’est normal. Partir à l’étranger c’est ouvrir les yeux, l’esprit et le coeur. Donner un nouveau sens à vos priorités et surtout faire des rencontres incroyables.

bangkoknight2Bangkok est une des villes phares de l’Asie du Sud Est. En plus d’être plus développée que les pays voisins, c’est une ville au mélange incroyable entre modernité et tradition, tout cela avec un niveau de vie très peu cher. J’ai pu boire un cocktail en haut d’un building moderne de 5O étages, manger les meilleurs plats dans des boui-boui sur un trottoir, rencontrer des gens venant du monde entier et apprendre le Thai.

La Thailande c’est aussi des plages de sable blanc paradisiaques, des animaux sauvages (éléphants, singes, crocodiles…) mais aussi des réserves naturelles, des randonnées dans la jungle ou encore des temples à n’en plus finir.

Grâce à mon stage à l’étranger j’ai beaucoup appris sur moi même. A 19 ans je suis partie à 9 000 km de chez moi, un peu par hasard et sans vraiment m’en rendre compte. Mais pour rien au monde je n’échangerais ça. Ce fut l’expérience la plus enrichissante de ma vie. Mon stage qui ne s’est malheureusement pas très bien passé – les missions étaient rares et peu professionnalisantes, de plus le domaine d’activité ne me plaisait pas; seront peut être mon seul regret. Au niveau de l’expatriation (but de ce stage) je pense avoir accompli toutes mes attentes et je garde avec moi de merveilleux souvenirs d’une vie ordinaire dans un endroit extraordinaire.

 

Next Post:
Previous Post:
Article rédigé par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *