Les différentes étapes de la vinification du vin

La vinification est constituée de différentes étapes qui permettent aux vignerons de produire du vin. La vinification est différente selon les vins et les régions. Voici ses différentes étapes :

1 – La vendange :

La vendange permet de récolter le raisin. Elle peut être manuelle ou mécanique selon les régions, les domaines et les traditions.

 

2 – L’éraflage :

La grappe est constituée d’une rafle, sur laquelle la baie est accrochée. L’eraflage est l’action qui consiste à séparer les rafles des baies. Ainsi on obtient le mout qui est constitué de jus de raisin, de peau, de pépins et de pulpe. Ce mout peut alors etre envoyé dans un pressoir pour récolter le jus.

 

3 – La cuvaison :

Le mout issu de l’éraflage est mis en cuve. Il existe 3 types de cuves différentes : en inox, bois et béton.

 

4 – Le sulfitage :

Ajout d’anhydride sulfureux (SO2) pour permettre une meilleure conservation de notre vin en production.

 

5 – Le levurage :

Ajout de levures, ce qui permet d’accélérer la fermentation mais aussi pour finir la transformation du sucre contenu en alcool.

 

6 – La fermentation alcoolique :

Les fermentations sont le résultat de transformations chimiques par l’intermédiaire de micro-organismes (Levures et Bactéries). Durant cette étape, différents phénomènes : remontée des matières solides, augmentation de la température, diminution de la densité, modification de la saveur, couleur plus appuyée pour les vins rouges.

Le but de cette étape est de transformer le sucre du raisin en alcool. Le jus et les peaux macèrent pendant une vingtaine de jours, la peau donne alors sa couleur au vin.

 

7 – Le décuvage :

Après la fermentation , on procède à l’écoulage de la cuve qui marque la séparation du jus, appelé  » vin de goutte  » et du marc qui represente les matières restées au fond de la cuve . Le marc sera alors pressé pour donner le  «  vin de presse ».

 

8 – La fermentation malolactique :

Seconde fermentation, l’acide malide devient acide lactique, plus souple, moins acide. Etape obligatoire pour les vins rouges.

 

9 – Le débourbage :

Durant cette étape, le vin est séparé des matières solides, le viticulteur à alors un vin clair et filtré sans impureté.

 

10 – Élevage et maturation :

Le vin est élevé pendant environ 18 mois dans des futs ou en barrique, plus ou moins selon les cépages et les régions viticoles. Cette étapes et très importante puisqu’elle peut donner au vin du caractère et des arômes très recherché par les amateurs de vin.

Next Post:
Previous Post:
Article rédigé par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *