Airbnb et l’hôtellerie, le choc !

Logo airbnb

Airbnb, le site de réservation et de location d’appartements entre particuliers, connaît un grand succès en France depuis son lancement en novembre 2008.

En réalité, Airbnb n’est pas une entreprise d’hébergement, c’est une entreprise du numérique, de la même façon qu’Uber n’est pas une entreprise des transports.

 

airbnb slogan

airbnb logo

Logo airbnb

La profession estime que la société de locations d’appartements industrialise la location entre particuliers. Elle demande une nouvelle réglementation.

La principale organisation patronale de l’hôtellerie-restauration (Umih) a dénoncé cette «l’industrialisation» de la location d’hébergements meublés de courte durée sur les plateformes en ligne, en visant principalement Airbnb. Selon les chiffres de l’Umih, 20 % des annonces sur le site américain de réservations à Paris sont le fait de multi-propriétaires et représentent un tiers du chiffre d’affaires généré par Airbnb.

Toujours selon les chiffres des hôteliers, 35 % des offres à Paris sont disponibles plus de 120 jours par an. Les professionnels réclament plusieurs mesures pour parvenir à une «concurrence juste et équitable». Airbnb assure informer les particuliers sur le respect des règles et ajoute: «Airbnb ne vole pas de parts du gâteau : elle fait grossir ce gâteau. »

Union des métiers et des industries de l’hôtellerie

Logo UMIH

Si la capitale française est la ville la plus visitée au monde, elle est aussi devenue la première ville pour Airbnb. Le site revendique plus de 50.000 logements en Ile-de-France. Dans l’Hexagone, Airbnb propose  plus de 150.000 hébergements, contre 7000 seulement en 2012.

 

Next Post:
Previous Post:
Article rédigé par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *